Par Romain Goetz — 7 avril 2016

Les mannequins d’art de Pierre Imans : l’élégance des années folles.

Cet ouvrage est un catalogue édité par la firme Pierre Imans présentant sa collection de mannequins d’étalages. Ils étaient destinés aux boutiques de vêtements majoritairement parisiennes en 1929.

Grand, détaillé et magnifiquement imprimé, ce catalogue possède une force visuelle admirable. Il attise la curiosité du lecteur non initié par des formes et des images inhabituelles pour nos normes occidentales récentes. De plus, il témoigne des pratiques vestimentaires et de la mode de l’entre-deux-guerres. Destiné majoritairement à certaines classes sociales, il représente un luxe, les « beaux vêtements », ce que l’on pût s’offrir, où plutôt, ce à quoi l’on dût ou espérât ressembler. Il dépeint la vie, une vision d’un monde grâce à ses canons, à ses représentations du corps. Très différentes de celles d’aujourd’hui.

Continuer la lecture de Les mannequins d’art de Pierre Imans : l’élégance des années folles.

Par Romain Goetz — 4 septembre 2015

Prêt-à-poser : analyse graphique des monuments aux morts à la carte de la première guerre mondiale.

Le monument aux morts. En cette période de centenaire de la première guerre (1914-18 / 2014-18), nombreuses sont les initiatives qui nous rappellent au devoir de mémoire, à la gloire (ou non) de la France et des poilus, ou même nous redonnent le souvenir (voir la nostalgie) de l’époque. Exemple ici ou ici).
Le 11 novembre, jour du souvenir signant l’armistice et la fin de la guerre et, depuis 2012, jour de l’hommage aux morts pour la France, se voit faire respecter une minute de silence ainsi qu’il célèbre des commémorations dans les villes et communes. Rassemblés autour du moment aux morts, les maires viennent célébrer ceux qui ont péri au cœur de la bataille. Encadrées par l’armée et des élus, ces “représentations” mettent en jeu un cheminement solennel souvent bien huilé. (Sauf pour quelques monuments réfractaires où des manifestions libertaires sont monnaies plus courantes, ex ici.)

Je propose alors de s’intéresser un peu à ces monuments et à ce qu’ils nous apportent.

Continuer la lecture de Prêt-à-poser : analyse graphique des monuments aux morts à la carte de la première guerre mondiale.